To Bio or not To Bio, cela ne fait aucun doute !

Nouvelle
Brood80B
19
06

Notre engagement pour le bien-être des générations futures ?

Le respect de la nature sous toutes ses formes. De la matière première au produit fini, dans le plus grand respect de l’artisanat.

C’est pourquoi nous avons opté pour le biologique.

Bio Klein

Qu’est-ce que du pain biologique ?

Les pains biologiques sont purs : les céréales poussent en pleine terre, sans utilisation de pesticides ou d’engrais chimiques. Notre pain est produit sainement et dans le respect de l’environnement. Ces valeurs nous permettent d’affirmer que nous nous engageons pleinement dans l’avenir en tant que producteur. Dans le même ordre d’idée, le lait ou le beurre servant aux préparations proviennent d’animaux élevés en plein air. Les ingrédients tels que la farine, la fleur de farine, les graines, les pépins, etc. doivent être à 100 % d’origine biologique. Cela signifie que la nature a tout son temps pour faire son travail ! - un pain biologique doit être composé de 95 % d'ingrédients biologiques -

Les termes « bio » ou « »biologique » sont des notions protégées. Tout le monde ne peut utiliser ces appellations à tout va. Afin d’être reconnu comme producteur biologique, il faut répondre à un certain nombre de règles de production telles qu’établies par la loi, lesquelles doivent être contrôlées. Ce contrôle doit être effectué par un organisme de contrôle indépendant reconnu.

Les termes « bio » ou « »biologique » sont des notions protégées. Tout le monde ne peut utiliser ces appellations à tout va. Afin d’être reconnu comme producteur biologique, il faut répondre à un certain nombre de règles de production telles qu’établies par la loi, lesquelles doivent être contrôlées. Ce contrôle doit être effectué par un organisme de contrôle indépendant reconnu.

La céréale

Un agriculteur qui cultive des céréales biologiques doit respecter les directives européennes strictement contrôlées relatives à l’agriculture biologique.

Ainsi :

  • L’agriculteur investit dans un sol fertile, et une période de transition de 3 ans doit être respectée avant qu’il ne puisse procéder à une agriculture biologique.
  • Il utilise un composte et un engrais organique au lieu d'un engrais chimique et de produits phytosanitaires chimiques.
  • Il choisit des variétés de blé qui sont plus résistantes de nature contre les maladies et les parasites.
  • Il choisit souvent de vieilles variétés de blé qui n’ont pas été manipulées.
  • Il doit veiller à ce que le sol ne soit pas dépéri et que la biodiversité soit préservée.
Graan
Screen Shot 2017 06 20 At 10 17 15 Am

Le contrôle

L’ensemble du secteur biologique est soumis au cahier des charges bio qui est contrôlé par une organisation indépendante. Ces contrôles ont lieu à la fois avec une notification préalable et sans notification.

La comptabilité est soumise à un contrôle strict, les recettes et procédures doivent être exposées et des échantillons sont saisis afin de mener des analyses.

Tous les acteurs du secteur biologique doivent adhérer à un organisme de certification. Ce n’est qu’après avoir accompli avec succès l’ensemble de la procédure que l’agriculteur reçoit un certificat bio.

Vous pouvez reconnaître un produit garanti d'origine biologique au logo européen ou au sceau garantie bio !